Transportés
Le rapport Duron fait éclater la bulle NKM
0
, , , , , , , ,

railsLe 6 mars dernier le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault faisait à Champs-sur-Marne des annonces historiques sur la mise en œuvre du réseau de transport du Grand Paris. Pour la première fois, j’insiste sur ce point, un plan de financement réaliste a été proposé aux élus d’Ile-de-France pour financer ce projet ambitieux indispensable au rayonnement et au développement de la métropole.

Plus de 26,5 milliards d’euros seront dégagés pour réaliser un réseau de 200 km de lignes nouvelles constitué par les futures lignes 14 prolongée au sud et au nord, 15, 16, 17 et 18.

Conscient tout autant que les élus locaux de la nécessité de moderniser les réseaux existants, le Premier ministre annonçait dans le même temps une accélération de la mise en œuvre du plan de mobilisation pour les transports avec la signature d’une nouvelle convention transports portant sur un montant de 6 milliards d’euros (12 milliards au total à terme). Cette convention a été signée le 20 juin dernier. L’engagement est donc tenu !

Pourrait-on en dire autant du bilan de M. Sarkozy ? Jamais l’Etat ne s’est engagé à ce point pour les transports publics en Ile-de-France dans un contexte budgétaire pourtant très contraint. Cela révèle d’autant mieux l’importance que le gouvernement accorde à la mobilité des franciliens.

Tous ces efforts combinés nous permettront d’atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés en matière de développement et de rayonnement de la métropole.

S’agissant des autres grands projets de transports, les conclusions du rapport du député Philippe Duron ont été communiquées la semaine dernière. Je les partage bien entendu. Depuis le départ, la position de la Mairie de Paris a été prudente à l’égard des projets contenus dans le Schéma national des infrastructures de transports (le fameux SNIT…) mis sur pied par Nathalie Kosciusko-Morizet et qui a consisté purement et simplement à faire croire à tous que la puissance publique pourrait financer pour 245 milliards d’euros de projets !

Personnellement, je ne suis jamais tombé dans ce panneau. Rien que pour l’Ile-de-France, qui pouvait croire que l’on financerait le projet de TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon à 14 milliards d’euros, le projet de ligne nouvelle Paris Normandie à 12 milliards d’euros et le projet de TGV sud francilien à plus de 3 milliards d’euros !? Cette politique de coups de mentons, d’annonces illusoires et de manœuvres de diversion a montré ses limites.

La responsabilité du précèdent gouvernement et singulièrement de Madame Kosciusko-Morizet est écrasante dans cette affaire. On peut le déplorer mais c’est un nouveau pan du Grenelle de l’environnement portée haut et fort par l’ancienne ministre de l’écologie qui tombe à l’eau… Beaucoup de paroles, peu d’actes concrets. D’ailleurs à droite, peu d’élus se sont élevés pour dénoncer le rapport Duron ce qui démontre bien sa pertinence.

Cette illusion entretenue à grands coups de projets pharaoniques révèle une conception archaïque de l’aménagement du territoire. Et je constate que les quelques propositions formulées jusqu’ici par l’ancienne ministre de l’écologie devenue candidate de l’UMP à la Mairie de Paris obéissent aux mêmes réflexes. Pourquoi d’ailleurs en serait-il autrement ?

0

Vous aimerez aussi

vile1

La haine des villes ? Vive la ville !

Le 6 mars dernier le Premier ministre, Jean-Marc A...

Lire la suite
voyage1

Le goût infini du voyage

Le 6 mars dernier le Premier ministre, Jean-Marc A...

Lire la suite
Vélib

Le gouvernement prend un bon tournant pour le vélo !

Le 6 mars dernier le Premier ministre, Jean-Marc A...

Lire la suite

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *