Posts Tagged: congés

Transportés
Le goût infini du voyage
13 novembre 2016
0
, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
L’incipit de « Tristes tropiques » de Claude Lévi-Strauss est trop fameux pour être ignoré : « Je hais les voyages et les explorateurs ». Notons que l’anthropologue n’a pas écrit : « Je hais les explorations et les voyageurs » qui sonnait moins bien. Même le voyageur dans l’âme est obligé d’y souscrire, au moins partiellement : il y a une dose de morale hypocrite et d’orgueil facile dans la tentation de l’exotisme, un soupçon indéniable de supériorité, une prétendue capacité de découvrir, que l’on ne prête pas toujours aux autres. Au moins le touriste consumériste (suite...)
Tout le reste
Ce sentiment de l’été
31 août 2016
0
, , , , , , , , , , , , ,
C’est le titre d’un des plus beaux films de l’année dernière, sur la perte et le deuil,  vécus dans trois villes différentes, comme autant d’étapes, menant de la sortie du tunnel sombre de la dépression au soleil réparateur et consolateur. Les cinéastes arrivent à rendre l’été triste – même provisoirement. C’est également le cas des poètes  : « Tristesse d’été » s’intitule un beau poème de Mallarmé, qui contient ce vers magnifique : « De ce blanc flamboiement l’immuable accalmie (…) » Et chez Verlaine, « l’allégorie » de l’été est engourdie.   C’est étrange, car l’été (suite...)