Posts Tagged: quartiers populaires

Phynances
Intervention sur le budget 2017 de Paris
12 décembre 2016
0
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Seul le prononcé fait foi Madame la Maire, mes chers collègues, Ce débat budgétaire aurait pu montrer  qu’il y a deux visions de la ville. C’eut été une nouveauté depuis cette mandature : nous, notre stratégie est constante depuis 2014, je l’ai rappelé lors du débat d’orientation budgétaire, mais la droite et le centre droit nous ont habitué à louvoyer, hésiter, changer de pied, débat après débat.  On a eu l’esquive, à savoir l’absence de tout vœu, la tentative maladroite de contre-budget évaporé, les injections contradictoires, qui elles n’ont pas complètement disparu. Là, (suite...)
Phynances
Mon intervention sur le budget de Paris 2016 – Décembre 2015
17 décembre 2015
0
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Madame la Maire, mesdames et messieurs, Le deuxième projet de budget primitif de la mandature que je présente s’inscrit dans le contexte des terribles attaques terroristes du vendredi 13 novembre, qui ont marqué notre ville et ses habitants. Dans la continuité de notre action, ce budget pour 2016 se veut porteur d’un projet politique pour changer le quotidien des Parisiens. Notre budget 2016 est celui d’un Paris qui sait pouvoir s’appuyer sur ses citoyens et compter sur l’engagement de ses agents pour avancer, inventer, innover et préparer l’avenir, d’un Paris (suite...)
Phynances
Mon intervention sur le débat d’orientations budgétaires 2016
26 octobre 2015
0
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
(Seul le prononcé fait foi)   Madame la maire, Mes chers collègues,   Notre débat d’orientations budgétaires intervient à un moment où les inconnues sont encore nombreuses, puisque le projet de loi de finances pour 2016 n’est pas encore adopté et qu’il aura un impact fort sur nos finances. Dans un contexte incertain, l’exécutif parisien s’est fixé un cap clair. Nos quatre piliers stratégiques sont solides : Préserver le pouvoir d’achat des classes moyennes par la stabilité fiscale. Les taux des impôts des parisiens n’augmenteront pas, n’en déplaise à l’opposition. (suite...)